​Les masculins2 de la Sauer ont le vent en poupe

Après leur premier succès remporté en déplacement la semaine précédente à Offenheim contre le Kochersberg, les seniors masculins2 ont confirmé leur forme ascendante en accueillant Souffelweyersheim. Le match avait pourtant démarré de façon hésitante. Menés 2-6, les locaux ont accumulé les erreurs jusqu’à 11-16. Heureusement, quelques courtes de Nicolas Niess bien servi par Franck Bernhard ont permis de redresser une situation compromise. Après une  égalisation à 22-22, ils ont enregistré une première balle de set à 24-23 pour conclure enfin à 27-25.

 Mis en confiance par ce premier succès, les coéquipiers de JLouis Woerth ont dominé la seconde manche en alignant les contres gagnants 8-2 puis 16-8 pour s’imposer sur un score sans appel 25 à 13. L’ASVS a continué sur sa lancée tout en faisant tourner son effectif pour s’adjuger ensuite le troisième set 25 à 21 sur une dernière balle placée de Chanvrier.

 Sur la photo, le jeune passeur Bernhard s’applique pour mettre ses attaquants sur orbite. 

Roger Krebs

Les masculins2 de l’ASVS encore sur la brèche

Une seule rencontre est prévue cette semaine au programme de l’AS Vallée de la Sauer. Ce sont encore les seniors masculins2 qui vont disputer un match qui avait été reporté précédemment. Samedi 18 février à 20h, ils accueilleront Souffelweyersheim1 qui les précède de 2 points au classement de l’excellence départementale. Une victoire leur permettrait de revenir à la hauteur de leur adversaire de ce jour.
 Sur la photo, la patte du vétéran Gilles Chanvrier toujours efficace pour se jouer du contre adverse.
dsc_0113
Roger Krebs

​Performance des masculins2 de la Sauer

Aucun match de jeunes n’était programmé à cause des congés scolaires. Les deux rencontres des féminines seniores ayant été reportées à la demande des équipes adverses, il ne restait qu’un déplacement des masculins2 à Offenheim contre le Kochersberg pour occuper un week-end peu chargé. Pour la première fois de la saison, les coéquipiers de J-Louis Woerth ont réussi à  s’imposer à l’extérieur.  Alexis Herrmann a débuté à la passe. Après quelques règlages, il a permis à ses attaquants de faire la loi au filet. Très agressifs en défense avec un bloc efficace bien en place autour de David Ebersohl et des deux jeunes centraux Louis Laxenaire et Nicolas Niess, ils ont dominés leurs adversaires en 3 sets sur des scores sans appel: 25-18, 25-17 et 25-9.

Sur la photo, Niess et Valette bien soudés au contre.

Roger Krebs

Coup de « gueule »

Samedi 4 février, l’ASVS a accueilli un plateau jeune dans le gymnase des Cuirassiers à Woerth.

Ce gymnase est mis à disposition par la ComCom Sauer Pechelbronn à notre association sportive pour que nous puissions vous permettre de pratiquer votre sport, le Volley-Ball.

Depuis quelques temps, ce gymnase subit des détériorations. Nous ne sommes pas les seuls utilisateurs de ce bel outil de développement du sport, certes, mais ce samedi, ce vandalisme s’est passé alors que nous étions utilisateurs du gymnase. Les photos en sont un témoignage.

Je m’élève contre de telles pratiques et je les condamne fortement.

Ces dégradations sont inadmissibles et je demande à nos membres, licenciés et amis que nous accueillons dans notre gymnase, d’être vigilant et de me signaler tout comportement irrespectueux envers le matériel mais aussi envers les personnes présentes dans ce gymnase.

C’est à ce prix que nous pourrons sereinement continuer à être des utilisateurs privilégiés du gymnase de Woerth.

Stéphane SCHALL

Président de l’ASVS

20170206_060237_resized 20170206_060146_resized 20170206_060224_resized

Les féminines1 de la Sauer toujours invaincues

Samedi après-midi, trois équipes de poussines ont participé au plateau « excellence » disputé à Ostwald. L’ASVS1 a battu Arani et Sélestat1 en 2 sets. L’ASVS2 s’est imposée sur le même score contre Sélestat1 et contre l’ASVS3 qui a aussi concédé 2 sets face à Ostwald1.

 A Sélestat, les minimes filles (M15F) ont terminé la première phase du championnat par 4 succès. L’ASVS1 a dominé le Kochersberg 25-8 et 25-2 ainsi que l’Alsatia 25-9 et 25-5. L’ASVS2 managée par Lèa Reymann a dû puiser dans ses réserves pour remporter le premier set contre l’Alsatia 25 à 23 avant de s’imposer ensuite plus nettement 25 à 15. Son match contre la Constantia a posé moins de problèmes (25-15, 25-14).

 A Woerth, les minimes garçons (M15M) ont pris un abonnement pour le tie-break. Un premier match en 6×6 contre Sélestat a été remporté sur le fil (28-26, 23-27 et 18-16). La deuxième rencontre face à Sélestat en 4×4 s’est soldé sur le même score (25-18, 15-25 et 15-8). Fatigués par ces deux rencontres -marathons, les joueurs de Célia Kupper ont craqué face à la Fraternelle en s’inclinant cette fois en 3 sets. Sur la photo, les minimes garçons de la Sauer très sollicités ce samedi.

 Les seniores féminines2 ont perdu un match qui semblait à leur portée à Souffelweyersheim 18-25, 28-30,25-18 et19-25.

 Les masculins1 n’ont fait illusion que lors du premier set concédé à Kingersheim 23 à 25 avant de s’incliner nettement 15-25 et 19-25.

 Par contre, les féminines1 n’ont pas vraiment été inquiétées à Illkirch contre Arani.

 Voici le commentaire envoyé par leur manager Norbert Conrad.

 

Hier soir l’équipe porte-fanion de l’ASVS a engrangé sa 13èmevictoire. Elle est toujours invaincue malgré les difficultés rencontrées.

En effet, rien ne nous a été épargné au mois de janvier : l’absence de Church et la blessure de Dramez ont été perturbantes.

Mais ce groupe a de la ressource technique et physique et surtout un mental d’acier.

Julie Berthereau, qui a décidé de nous rejoindre pour le reste de la saison, n’est pas étrangère à cela.

Quand on est leader d’un championnat, cela suscite forcément de l’envie chez les adversaires que l’on rencontre.

Les envieux sont légion et ont parfois la critique très facile. Mais quand il s’agit d’allier les actes à la parole, là c’est une autre affaire…

Hier soir les filles de la Sauer ont fait le boulot que j’attends d’elles, sans baratin, sans fioritures. Du volley, rien que du volley.

Et même si elles ont joué les deux premiers sets à 30% de leurs moyens réels, les minces espoirs de l’ARANI ont vite été mouchés par une Sauer efficace et solidaire.

Nous sommes vite menés de quelques points à l’entame du 1er set, mais progressivement les choses se mettent en place.

Après le 2è TM technique, Eva Kettering prend le relais de Célia Kupper et place d’emblée ses attaquantes dans les meilleures conditions.

Fermement décidée à montrer ses qualités, Eva est omniprésente sur le terrain. Le set est remporté 25 à 19.

Ce sera grosso modo la même chose dans la seconde manche : l’ARANI donne tout sur les premiers échanges et est récompensée en conséquence.

Ensuite c’est le récital de l’ASVS avec par moment des séquences de jeu d’un excellent niveau.

Sarah Allouche et Cassandra Wambach font office de Grande Muraille au bloc et les chaussettes chauffent dans les baskets de l’ARANI.

Un ace par-ci , une attaque imparable par-là vont permettre à la Sauer de remporter le set sur le même score qu’au 1er.

A l’entame du 3è set, mes joueuses vont définitivement ouvrir le frein à main. Fred Dramez en profite pour retrouver des sensations après plusieurs semaines de convalescence.

Le récital entamé en début de match va se transformer en festival, sous la baguette d’une Eva Kettering époustouflante. On en redemande !

Cela commence avec un ace pour le 2 à 0. Le 3 à 0 est signé par une « attaque » en manchette de notre libéro Annie Stoltz.

Un énorme bloc de Cassandra Wambach signe le 11 à 3. Puis ce sera au tour d’Anaïs Weber de marquer un ace pour le 14 à 4.

La Sauer gère et régale ses inconditionnels supporters. Mélissa Schuler lâche quelques attaques d’une puissance impressionnante. L’ARANI subi dans une lente agonie.

A 25 à 12 la messe est dite.

Victoire 3 à 0 de la Sauer ce qui fait 13 sur 13 et c’est pas fini.

Roger Krebs

Compte rendu du dernier plateau de la première phase du championnat F15.

Nous avons fini cette première phase à Sélestat aujourd’hui.

Au programme de chaque équipe était prévu deux rencontres.

 

L’ASVS 2, exceptionnellement et brillamment coachée par Léa REYMANN, a fait le boulot.

Elle a d’abord disposé de l’équipe de l’ALSATIA, avec un premier set compliqué mais finalement remporté de haute lutte sur le score très serré de 23/25. Le second set et mieux géré et les attaques sont enfin tranchantes. La manche est remportée 15/25.

Ensuite, contre la CONSTANTIA, cette belle et épatante équipe 2 a su gérer la rencontre de bout en bout pour finalement gagner sur le score de 25/15 et 25/14.

Quelle belle équipe qui, sur quatorze rencontres, n’en a perdu que trois dont deux contre …. L’ASVS1 !

 

L’ASVS1 coaché par Stéphane SCHALL est, tout d’abord, venue à bout de la jeune équipe du KOCHESBERG sur le score sans appel de 08/25 et 02/25.

Les filles de la Sauer ont dominé les débats de bout en bout ne laissant que des miettes à son adversaire.

 

Ensuite et pour finir cette première phase, nous avons défié l’ALSATIA. Là encore, la suprématie sur ce championnat de notre superbe équipe 1 de la Sauer a été sans merci. 25/09 et 25/05.

Que dire de plus sinon préciser que ce groupe de jeunes femmes a gagné ses quatorze rencontres et n’a concédé aucun set depuis le début de la saison départementale.

Elles sont tout simplement PHENOMENALES.

 

La suite du championnat se déroulera sous forme de deux poules, une excellence et une poule honneur. Le premier plateau de cette seconde phase est prévu le samedi 11 mars 2017.

Stéphane SCHALL

Les minimes garçons et les seniors masculins2 de la Sauer à domicile

Samedi à partir de 14h, les minimes garçons (M15M) affrontent la Fraternelle, Sélestat et Saverne au gymnase de Woerth tandis que les minimes filles (M15F) jouent à Sélestat.
 Trois équipes de poussines (M11F) participent à un plateau « excellence » au lycée hôtelier de Graffenstaden.
 A 18h30, les seniores féminines2 se déplacent à Souffelweyersheim. A 20h, les masculins2 voudront créer la surprise en accueillant Souffelweyersheim1 à Woerth.
 A la même heure, les féminines1 tenteront de décrocher une treizième victoire en Prénationale à Illkirch contre Arani.
La tâche des masculins1 sera encore plus ardue à Kingersheim face à une équipe qui n’a qu’un point de retard sur l’ASVS. Sur la photo, Victor Philipps attaque derrière les trois mètres pour les masculins1.
dsc_0104
Roger Krebs

Exploit des vétérans de la Sauer

Vendredi soir,les féminines seniores2 ont remporté un succès sans bavure à Hausbergen en 3 sets: 25-21, 25-10 et 25-21.
 Samedi après-midi, les benjamins « honneur » ont battu StrasbourgVB2 (25-8, 25-22) avant de s’incliner en 3 sets face à la Constantia (23-25, 25-22, 9-15). A Molsheim, les benjamins « excellence » ont déplacé deux équipes. L’ASVS1 a remporté deux tie-breaks face à Molsheim (22-25, 25-13, 16-14) puis face au SUC (22-25, 25-9, 15-11) alors que l’ASVS3 a perdu contre le SUC (21-25, 22-25) avant de battre l’Alsatia ( 26-24, 22-25, 15-12).
 A la Robertsau, les benjamines « honneur » ont dominé Arani (25-18, 25-11) puis Schweighouse (25-11, 25-13). A Sélestat, les benjamines « excellence » ont perdu de peu face à Mundolsheim (22-25, 24-26) avant de s’imposer face à l’Alsatia1 (25-23, 25-18). A Saverne, les cadettes ont battu Molsheim2 (25-12, 25-17) puis le SUC (25-20, 25-20).
 Samedi soir, les seniors masculins1, privés de Schupp, Lobstein et Bolidum, ont évolué dans une composition inhabituelle face à l’US Mulhouse avec Philipps en pointe tandis que Brancier et Schall jouaient au centre. Après un début de rencontre hésitant (8-13), les attaques tranchantes de Philipps et de Pluska permettent de redresser une situation compromise pour faire la décision 25 à 19. Une seconde manche plus équilibrée jusqu’à 17-17 tourne en faveur des locaux sur un coup de dé 26 à 24. Si la Sauer prend le dessus dès l’entame du dernier set (8-5), le niveau du jeu local baisse ensuite nettement. A 13-14, les coéquipiers de Léobold retrouvent leur combativité en défense autour de Niess. Un contre de plus en plus performant laisse les visiteurs sur place (18-14). La fin de  la rencontre est gérée sans soucis 25 à 18.
 En baisser de rideau, les masculins2 cafouillent une série de réceptions face à Schweighouse. Menés 3-14, ils réalisent un rétablissement spectaculaire pour coiffer leurs adversaires sur le poteau 25 à 22. Après une seconde manche concédée 18 à 25, les jeunes locaux profitent du métier de leurs vétérans pour dominer les deux derniers sets 25-14 et 25-16.
 Pour leurs débuts en Coupe de France, les vétérans de la Sauer se sont distingués dimanche à Bussy-St-Georges (Ile-de-France). Ils ont d’abord dominé l’équipe locale 25-11, 25-16 avant de battre dans la foulée le Racing-Club de France 25-14 et 25-20. Cette performance est d’autant plus remarquable que la moitié de l’effectif avait disputé une rencontre avec les seniors la veille à Woerth. Sur la photo, Gilles Chanvrier et Jean-Louis Woerth à l’oeuvre samedi soir avec les masculins2 et dimanche avec les vérérans.
DSC_0046.JPG
Roger Krebs