Derby pour les féminines1 de la Sauer à Sélestat

Malgré le début des congés scolaires, de nombreuses équipes de l’ ASVS sont encore sur la brèche.
Samedi après-midi à partir de 14h, les minimes garçons (M15G) accueillent Sélestat, Saverne et StrasbourgVB au gymnase de Woerth pendant que les minimes filles (M15F) se déplacent à Saverne.
Quatre équipes de poussines (M11F) jouent à Souffelweyersheim alors que quatre équipes de poussins (M11G) évoluent à Schweighouse.
Les deux formations seniores opérant en Nationale3 sont également sur la sellette.
Dimanche à 15h, les féminines1 disputent le seul derby alsacien de la poule D à Sélestat tandis que les masculins1 effectuent un voyage éprouvant de 380 km à Chalon-sur-Saône pour tenter d’inquiéter un candidat à la montée en Nationale2.
Sur la photo, les masculins1 de Julien Brancier et de Thierry Hase en quête de points en Bourgogne.

Roger Krebs

Publicités

Les féminines1 et les minimes de la Sauer se distinguent.

Samedi après-midi, les benjamins ont débuté leur championnat en fanfare à Woerth en dominant la Wantzenau 25-15 et 25-15 puis Souffelweyersheim 25-9 et 25-17.
 A Mundolsheim, en benjamines, l’ASVS1 a battu Hausbergen sur le fil (25-23 et 25-22) avant de dominer l’ASVS2 (25-7 et 25-8). L’ASVS2 a perdu nettement contre Mundolsheim (10-25 et 13-25) avant de battre le SUC2 en 3 sets (20-25, 25-23 et 15-10).
 A la Robertsau, les cadettes ont dominé le SUC 25-8 et 25-8 avant de s’imposer face à Sélestat 25-22 et 25-9.
 Pour leur premier match à domicile, les seniores féminines2 ont eu  quelques problèmes de démarrage face à Schweighouse. Constamment menées lors du premier set 6-8 puis 17-20, elles reviennent pourtant au score 22 à 21 avant de concéder cette manche 23 à 25. La suite est encore très hésitante. Des égalités à 18-18 puis à 23-23 et un succès à l’arraché 26 à 24 ne rassurent pas Gilles Chanvrier qui décide de lancer ses cadettes dans le bain. Cette décision s’avère bénéfique puisque les deux derniers sets tournent nettement en leur faveur 25-16 et 25-14.
 Le match des masculins2 en baisser de rideau contre StrasbourgVB3 est moins réjouissant. Privés de Niess, Bender et Ebersohl, les locaux ne peuvent aligner qu’un effectif réduit de 6 joueurs valides. Après un premier set concédé de justesse 23 à 25, les coéquipiers de JLouis Woerth s’inclinent logiquement 19-25 et 16-25 devant des adversaires plus chevronnés.
 Le dimanche était réservé  aux compétitons nationales.
En Coupe de France,  à Lembach, les minimes filles, bien que crispées par l’enjeu,, ont largement dominé Colmar (25-15 et 25-15) puis Vandoeuvre (25-7 et 25-14). Colmar a également battu Vandoeuvre 25-7 et 25-13. L’équipe managée par Stéphane Schall et Rémy Roehrig se qualifie donc pour le second tour de cette compétition  en compagnie de Colmar.
 Les minimes garçons de JLouis Woerth ont aussi passé le cap du 1er tour à St-Dié malgré un match concédé face à Epinal en 3 sets (25-20; 23-25; 11-15). Un succès probant face aux locaux de St-Dié (25-12, 25-16) les qualifie également pour le tour suivant.
 Deux rencontres de Nationale3 se sont déroulées dimanche après-midi au gymnase de Woerth.
 Les féminines1, privées de Dramez et de Schuler, ont remporté leur premier succès de la saison face à Pont-à-Mousson en 4 sets (25-23, 25-18, 14-25 et 25-15). Après deux sets rondement menés en s’appuyant sur des services percutants et une combativité exemplaire, les coéquipières d’Anaïs Weber ont fait preuve de moins de hargne lors de la troisième manche concédée 14 à 25. Norbert Conrad a dû rameuter ses troupes pour repartir dans le bon sens. Erika Sklaver a complètement découragé les attaquantes adverses par ses contres ravageurs et ses smashes en baskets arrières en poste 2. Les jeunes locales se sont hissées à son niveau pour fournir une prestation qui a laissé  les Mussipontaines sur place. Le score du dernier set (25-15) montre bien la domination manifestée par les joueuses de la Sauer.
Sur la photo, les fémines1 ont créé la surprise.
 En baisser de rideau, les masculins1 ont réalisé une performance honorable face au SUC, leader de la poule C de Nationale3. Après deux sets perdus logiquement 21-25 et 14-25, ils ont même réussi à surprendre leurs adversaires grâce à un contre bien en place pour remporter la troisième manche 25 à 22. Contrariés par ce faux pas, les coéquipiers de Médy Naas ont remis les pendules à l’heure sur un score sans appel (25 à 11).
Roger Krebs

Rencontres de haut niveau à l’ASVS

Samedi après-midi à partir de 14h, les benjamins accueillent Souffelweyersheim et la Wantzenau au gymnase de Woerth. Les benjamines affrontent le SUC1 et le SUC2 à Mundolsheim tandis que les cadettes se déplacent à la Robertsau pour jouer contre le SUC et Sélestat.
A 18h, les féminines2 reçoivent Schweighouse et en baisser de rideau à 20h, les masculins2 sont opposés à StrasbourgVB3.
Le dimanche est réservé aux compétitions de niveau national.
A partir de 11h, les minimes filles disputent le premier tour de la Coupe de France à Lembach contre Colmar et Vandoeuvre . Sur la photo, l’effectif pléthorique dans lequel la Sauer pourra puiser pour aligner une formation compétitive.
Les minimes garçons, également engagés en Coupe de France, se déplacent à St-Dié pour affronter Epinal et l’équipe locale.
A 14h, les féminines1 disputent leur premier match de Nationale3 au gymnase de Woerth face à Pont-à-Mousson.
A 16h, les masculins1 accueillent le SUC qui affiche son ambition de monter en Nationale2. Il y aura du spectacle en perspective. Les deux équipes de la Sauer comptent sur l’appui de leurs supporters pour vendre chèrement leur peau.

Roger Krebs

Les benjamines et les benjamins se qualifient en Coupe de France

Vendredi soir, les seniors masculins2 ont disputé leur deuxième match de la semaine à Offenheim face au Kochersberg. Sans doute encore fatigués par les efforts fournis durant 5 sets à Mundolsheim, les joueurs de J-Louis Woerth ont concédé leur première défaite par 3 sets à 1 (25-27, 21-25, 25-20 et18-25).
 Le même soir, les féminines2 ont réalisé un exploit en déplacement face à Sélestat3 en s’imposant au tie-break (24-26, 25-13, 24-26, 25-17 et 15-11).
 Samedi après-midi, les équipes de jeunes ont débuté leurs compétitions en accumulant les victoires. En poussins (M11M) à Souffelweyersheim, l’ASVS1 a battu la Souffel 25-7 et 25-11 puis Schweighouse 25-7 et 25-7. L’ASVS2 a aussi dominé Schweighouse 25-11 et 25-12 puis l’ASVS4 25-10 et 25-13. L’ASVS3 a gagné contre l’ASVS4 25-23 et 25-23 avant de perdre contre la Souffel 18-25 et 18-25.
 A Woerth, les minimes filles (M15F) ont confirmé les pronostics. L’équipe 3, en pleine construction, a concédé une défaite contre Saverne (16-25 , 19-25) avant de s’imposer contre Schweighouse (25-16 , 25-22). L’ASVS2 a nettement dominé le premier set face à Saverne 25-9 puis a conclu plus difficilement la seconde manche 25 à 23. L’ASVS1 a confirmé sa supériorité aussi bien face à Schweighouse (25-3 , 25-9) que lors du match au sommet face à l’ASVS2 (25-6, 25-11)
 A Saverne, en minimes garçons (M15M), l’ASVS1 a battu StrasbourgVB et Hausbergen en 2 sets tandis que l’équipe 2 a perdu sur le même score contre Hausbergen et Sélestat.
 Pour le premier tour de la Coupe de France, les benjamines ont effectué un long déplacement à Hettange en Moselle. D’abord crispées par l’enjeu jusqu’à 7-7,elles ont ensuite dominé la formation locale 25-9 et 25-8 avant de s’incliner face à Chaumont 8-25 et 7-25. Leur seconde place derrière Chaumont les qualifie pour le deuxième tour de cette compétition.
 Si le voyage des benjamins à Molsheim a été moins éprouvant, leur premier match contre les locaux a posé plus de problèmes. C’est au tie-break qu’ils ont remporté une rencontre très disputée (25-20, 22-25, 15-11). Malgré une nette défaite face à Nancy (15-25, 8-25), les joueurs managés par Simon Léobold décrochent la deuxième place de ce tournoi triangulaire, ce qui leur permet également de disputer le deuxième tour de la Coupe de France.
 Sur la photo, les benjamins bons pour le second tour.
Roger Krebs

Les jeunes de l’ASVS en lice

Après les défaites concédées par les deux formations opérant en Nationale3, les masculins2 ont redoré le blason du club en s’imposant lundi soir en Excellence départementale à Mundolshem en 5 sets; 25-20, 20-25, 25-23, 15-25 et 15-8. Avec l’absence des deux centraux Ebersohl et Laxenaire, la reprise a été compliquée. Les vétérans Chanvrier, Bender et Woerth ont été sollicités pour arracher ce premier résultat positif.
 Sur la photo, les anciens Chanvrier et Woerth stabilisent la réception.
 Les compétitons de jeunes reprennent ce samedi.
 En championnat départemental, les poussins (M11) déplacent 4 équipes à Souffelweyersheim.
En ligue du Grand Est, les minimes filles (M15F) alignent 3 équipes à domicile à partir de 14h contre Schweighouse et Saverne tandis que les minimes garçons (M15M) jouent à Saverne.
 Dimanche, les benjamines (M13F) participent au premier tour de la Coupe de France à Hettange ( Moselle) avec Chaumont et l’équipe locale alors que les benjamins (M13M) jouent à Molsheim contre les locaux et contre Grand Nancy.
Roger Krebs

Nouveau partenaire ASVS

Notre partenaire Optique SCHNEIDER propose aux membres de l’ASVS le dispositif suivant :

  • une réduction de 15% pour tout équipement optique correcteur (monture + verres correcteurs d’un montant valant au moins 250 € TTC)

Ceci à tous les adhérents du club (et sa famille : conjoint et enfants) qui se présenteront avec une carte de membre.

Offre non cumulable avec une éventuelle offre pratiquée dans nos magasins.

  • L’entreprise SOLERE, située au village de marques de Roppenheim (partenaire des Opticiens SCHNEIDER), propose une réduction de 10%

pour tout achat d’une paire de lunettes de soleil (remise de 10% sur le prix outlet déjà pratiqué, réduction totale de 37% sur le prix public constaté).

Ceci à tous les adhérents du club (et sa famille : conjoint et enfants) qui se présenteront avec une carte de membre.

Offre non cumulable avec une éventuelle offre pratiquée dans nos magasins.

  • Chaque achat réalisé par un adhérent du club ou sa famille ayant donné droit à une réduction de 15% entraîne le versement par Optique SCHNEIDER de 10 € au club.

Idem pour SOLERE. D’où l’importance pour les membres de signaler leur appartenance au club au moment de l’achat.

Le premier alinéa concerne tous les magasins Optique SCHNEIDER de Haguenau, Seltz, Woerth, Pfaffenhoffen, Wissembourg, Super U de Bernolsheim.

Il est essentiel que chaque membre, réalisant un achat, indique bien son appartenance au club. Idem pour les membres de sa famille proche.

 

Les cartes de membres seront diffusées prochainement à tous les membres ayant validé leur inscription au club (licence enregistrée).

 

LA COMMISSION SPONSORING DE L’ASVS

Premières prestations honorables de l’ASVS en Nationale3

Privés de Goehry, de Valette et de Nicolas Niess,les masculins1 se sont déplacés à Creutzwald avec un effectif réduit. Si le début du premier set est encourageant avec une égalité à 17-17, la Sauer lâche prise pour s’incliner 19 à 25. Les coéquipiers de Roehrig repartent de plus belle lors de la seconde manche. A 23-18, ils ont pourtant du mal à conclure 25 à 23. L’entame du troisième set est encore équilibrée ( 10-10 ) mais les joueurs de Brancier craquent physiquement et s’inclinent encore 19 à 25. Le mental lâche au quatrième set concédé nettement 15 à 25.
 Les féminines1 ne sont pas rentrées bredouilles de leur grand déplacement à Villers-Cotterets. En effet, leur défaite en 5 sets leur permet tout de même d’empocher leur premier point. Une réception bien articulée autour d’Annie Stoltz est à l’origine d’un premier set rondement mené 25 à 20. De nombreuses fautes directes au service et un manque de percussion en attaque expliquent la perte des deux manches suivantes 23-25 et 20-25. Si les joueuses de Conrad redressent la barre au quatrième set remporté largement 25 à 15, la fatigue du voyage se fait sentir lors du set décisif concédé 9 à 15.
 Sur la photo, la capitaine Anaïs Weber travaille sa réception qui sera un atout pour son équipe.
 Vendredi soir, les masculins2 disputent leur deuxième match de la semaine à Offenheim contre le Kochersberg tandis que les féminines2 jouent à Sélestat.
Roger Krebs

Reprise difficile pour les équipes seniores de la Sauer

Les féminines1 débutent leur championnat en Nationale3 ce dimanche 1er octobre par le déplacement le plus long de la saison à Villers-Cotterets ( Aisne ). Cette expédition de 450km sera sans doute un handicap supplémentaire pour les joueuses de Norbert Conrad qui a des problèmes d’effectif pour démarrer une compétition semée d’embûches.
 Sur la photo, l’américaine Erika Sklaver déjà intégrée dans sa nouvelle équipe.
 Le même jour, les masculins1 tenteront de faire figure honorable à Creutzwald ( Moselle ) pour leur première rencontre à ce niveau.
 Lundi 2 octobre, les masculins2 joueront à Mundolsheim.
Roger Krebs