Les féminines de la Sauer remportent la Coupe du Bas-Rhin

ASVS: Weber, Dramez, Church, Allouche, Kettering, Schuler, Kupper, Berthereau, Wambach, Stoltz (libéro), entraineurs: Woerth et Conrad.

 SC Sélestat: Marcovici, Herzog, Alima, Rebel, Wolff, Auger Anaïs, Pothier, Marsat, Dabrainville, Bildstein, Auger Ameline, Raingué, entraineur; Muser.

  Une bonne centaine de spectateurs est venue pour soutenir bruyamment les deux équipes en présence. L’ASVS débute la rencontre avec Kettering à la distribution. Les premiers échanges très disputés permettent de conserver le bonus de 4 points. Church allume le contre adverse à 8-4 puis plante une balle dans le trois mètres à 10-4. Allouche profite de son passage au filet pour s’imposer au bloc 16 à 6 . JL Woerth est obligé de demander un temps mort à 16-10 pour enrayer un retour de Sélestat . Une défense bien articulée autour de la libéro Stoltz permet de conclure à 25-16 sur une nouvelle percussion imparable de Church.

 Le second set est plus délicat à négocier. Des égalités à 11-11 puis à 15-15 montrent bien la résistance opposée par les visiteuses. Schuler, efficace sur les balles hautes aux ailes, cède sa place à Berthereau pour une série de services. Weber est décisive à l’attaque en poste 4 pour l’emporter encore 25 à 21.

 La réception devient plus hésitante à l’entame de la troisième manche. Sélestat comble rapidement son handicap de 4 points (7-7) et met la défense locale en difficulté sur des balles placées. A 17-21, le retour de Kupper à la passe ne suffit pas pour redresser la situation. Le set concédé 21 à 25 remet tout en question.

 Dépitées par cette contre-performance, les joueuses de la Sauer décident de s’appuyer davantage sur leur américaine Anna Church. Pour son dernier match à Woerth, celle-ci réalise un véritable festival en attaque. Les points défilent à toute vitesse. Wambach aligne 6 services de suite puis se distingue par  une attaque sur passe tendue en 4 qui régale les supporters du cru. C’est Dramez qui conclut par un cinglant 25 à 6 pour clore la saison en apothéose.

 Avant la remise de la Coupe par Mr Emile Herrmann, Norbert Conrad a tenu à remercier publiquement Anna Church dont la contribution a été primordiale pour l’accession en Nationale 3.

Roger Krebs

Encore deux podiums pour l’ASVS

Lors des finales régionales disputées à Illzach-Modenheim, les poussines « excellence » (M11) ont confirmé leur suprématie départementale en battant Ostwald 25-21 et 25-15. Par contre, une trop grande nervosité liée à l’importance de l’enjeu ne leur a pas permis de réaliser un exploit en s’inclinant face à Rixheim (21-25, 10-25) puis face à Ensisheim (15-25, 13-25). C’est donc une médaille de bronze qui a couronné une belle saison.
 Les seniores féminines2 ont terminé leur championnat au pas de charge. Vendredi soir,elles ont battu la Constantia2 à Strasbourg par 3 sets à 1 (25-22, 21-25, 25-19 et 25-19).
Samedi soir, à domicile, l’adversaire était plus coriace. Sélestat2, leader de l’excellence départementale, a souvent fait voler en éclats la réception locale avec ses services percutants. Handicapées par l’absence de leur libéro Burguet, les joueuses de la Sauer concèdent  très nettement le premier set 10 à 25. La suite est plus convaincante. Plus appliquées à la relance, elles font jeu égal jusqu’à 16-15 puis profitent de la bonne distribution de Chanvrier pour remporter la seconde manche 25 à 19. Elles continuent sur leur lancée au troisième set et restent au contact jusqu’à 21-22. En s’appuyant sur des services performants de Montel, elles alignent 4 points de suite pour s’imposer encore 25 à 22. Euphoriques à l’entame du quatrième set (8-4), elles subissent ensuite un impressionnant passage à vide en encaissant une série de 20 points pour se faire laminer 12 à 25. Le tie-break débute en faveur des visiteuses 0-6 puis 4-8. A 8-14, l’ASVS effectue un baroud d’honneur pour s’incliner 11 à 15.
 Le point récupéré à cause du tie-break ainsi que les trois points glanés vendredi soir permettent de dépasser Molsheim au classement final et de s’adjuger une troisième place inespérée sur le podium.
  Sur la photo, une attaquue percutante des féminines2.
DSC_0118
Finale de la Coupe du Bas-Rhin à Woerth.
 Le dernier évènement sportif de la saison de volley-ball aura pour cadre le gymnase de Woerth. Mercredi 24 Mai à 20h30, les féminines1 de la Sauer affrontent Sélestat1 (nationale3) en Finale de la Coupe du Bas-Rhin. L’ASVS , qui vient de fêter son titre de championne d’Alsace, son accession en Nationale3 et son titre de vice-championne de la région Grand Est, tentera de prendre sa revanche de la défaite en 5 sets encaissée l’année précédente. Les joueuses de Conrad débutent chaque set avec un bonus de 4 points. Elles comptent sur l’appui de tous leurs supporters pour profiter une dernière fois de l’appoint de leur sympathique coéquipière américaine Anna Church. Sur la photo, Anna Church, un atout majeur très apprécié par les joueuses locales.
17880487_1353809521329239_4088153004313253496_o
Roger Krebs

Programme réduit de fin de saison pour l’ASVS

Les poussines « excellence » (F11) viennent d’étrenner leur titre de championnes du Bas-Rhin. Dans la foulée, elles vont participer aux finales régionales qui se dérouleront samedi à Illzach-Modenheim.. Ces finales seront disputées sous forme d’un championnat à 4 équipes.  La Sauer sera en lice avec Ostwald, Ensisheim et Rixheim. Sur la photo, les poussines « excellence » de l’ASVS auréolées de leur titre départemental.
Avril 2017 045
 Les seniores féminines2, déjà alignées vendredi soir pour un match en retard contre la Constantia2 à Strasbourg, seront encore sollicitées samedi soir à 19h au gymnase de Woerth pour disputer leur dernier match de la saison contre Sélestat2, leader incontesté de l’Excellence départementale.
Roger Krebs

L’ASVS accède en Nationale3

Les jeunes de la Sauer ont encore trusté les titres lors de la dernière journée des championnats départementaux.

En poussines « promotion », à Sélestat, trois équipes ont monopolisé le podium dans l’ordre suivant: 1) ASVS6, 2) ASVS5, 3) ASVS4. Sur la photo, les trois équipes après la remise des prix.

En poussines « excellence », à Ostwald, l’ASVS1 a décroché le titre de championne du Bas-Rhin devant l’ASVS2.

A Woerth, les deux équipes de minimes filles F15 « excellence » ont encore confirmé leur supériorité départementale. L’ASVS1 a dominé le SUC 25-10 et 25-16 tandis que l’ASVS2 a battu la Constantia 25-17 et 25-18. Le match entre les deux formations locales a tourné nettement en faveur de l’ASVS1 25-9 et 25-4.

Classement final: 1) ASVS, 2) ASVS2, 3) Mundolsheim, 4) SUC, 5) Constantia. Sur la photo, les minimes championnes du Bas-Rhin.

Les seniores féminines2 ont remporté facilement leur premier set contre Schweighouse 25 à 6. Une deuxième manche plus équilibrée tourne encore en faveur des locales 25 à 20. Celles-ci s’inclinent ensuite 19 à 25 avant de remettre les pendules à l’heure lors d’un dernier set expédié rapidement 25 à 13.

Les masculins2, privés de Niess et de Valette, ont été sérieusement inquiétés par Ostwald. Après un premier set concédé logiquement 22 à 25, les locaux ont du mal à retrouver la bonne carburation (4-8). A 16-14, ils reprennent enfin leurs esprits. pour s’imposer à leur tour 25 à 22. La troisième manche est encore très indécise. A 21-22, il faudra tout le métier des vétérans Woerth, Ebersohl et Chanvrier pour faire la décision 25 à 23. La Sauer est enfin sur la bonne voie. Elle domine largement le début du quatrième set 8-2 puis 16-7. A 21-11, les carottes semblent cuites. Les visiteurs effectuent pourtant une remontée spectaculaire face à des locaux qui éprouvent beaucoup de mal à conclure à 25-19.

Tournois d’accession en Nationale3.

Bien que privés de Philipps et de Goehry, les masculins1, repêchés pour les finales du Grand Est, ont fourni une très bonne prestation face à Villers-les-Nancy. Après avoir remporté de belle manière le premier set 25 à 21, ils ont bénéficié d’une balle de second set à 24-23 avant de s’incliner sur le fil 24 à 26. Touchés au moral, ils ont lâché prise lors des deux dernières manches concédées 20-25 et 20-25.

Le match pour la troisième place disputé dimanche contre Gerardmer a été très équilibré. Après avoir remporté le premier set 25 à 21, les coéquipiers de Roehrig ont concédé les deux manches suivantes 24-26 et 20-25. La rentrée des vétérans Brancier et Goehry a permis de redresser une situation compromise pour empocher le quatrième set 25 à 21 puis un tie-break haletant 15 à 13.

La très bonne nouvelle est venue de Nancy. Les féminines1 ont abordé leur tournoi final face à l’équipe locale de façon optimale. Voici le commentaire envoyé par leur coach Norbert Conrad.

1er match : NANCY -ASVS

Ce match couperet, qui nous a opposé au 4è de la ligue Lorraine, a été mené de main de maître par les filles de l’ASVS.

Fermement déterminées à ne pas laisser passer leur chance de monter en Nationale 3, les coéquipières d’Anaïs Weber ont joué le coup à fond.

Malgré une entame un peu hésitante, les choses se mettent en place progressivement au cours du set initial.

C’est surtout grâce à une qualité de service exceptionnelle, que mes joueuses arrivent à mettre la pression sur les lorraines.

En ajoutant à cela un bloc hermétique et un jeu d’attaque de très belle facture, le score va évoluer très vite en notre faveur.

Nous remportons cette manche 25 à 9 !!!

Au cours du second set, notre domination va encore être plus forte. Le festival au service se poursuit et nos attaques sur les ailes ou au centre font mouche.

Anna Church et Mélissa Schuler y sont pour beaucoup.

Le second set est expédié sur la marque de 25 à 14.

Notre petit relâchement au début de la 3ème manche permettra au Nancéennes de mener 8 à 6.

A partir de là mes joueuses se sont remises en mode rouleau compresseur pour laminer leur adversaire qui ne peux que constater les dégâts.

Sarah Allouche et Cassandra Wambach font le boulot au centre, mises sur orbite par Eva Kettering qui a pris de relais de Célia Kupper à la passe.

Le dernier set est remporté sur le score de 25 à 14.

Cette victoire 3 set à 0 propulse notre jeune équipe porte-fanion en nationale 3.

C’est l’explosion de joie et les larmes de bonheur inondent le terrain.

Ce moment historique – c’est la première fois qu’une équipe féminine de l’ASVS accèdent au CF – sera longuement célébré.

D’abord dans le gymnase, ensuite dans la nuit nancéenne, jusqu’aux aurores, en compagnie des supporters présents.

2ème match : ENSISHEIM – ASVS

C’est peut-être pour cela que le lendemain, le match pour le titre de champion Grand Est a été plus compliqué.

Opposé à Ensisheim, vainqueur 3 à 0 la veille contre Chaumont et également promu en N3, nous avons été en difficulté.

Physiquement c’était compliqué, car les jambes étaient lourdes. Les têtes étaient ailleurs, en train de savourer le bonheur de l’accession acquise de haute lutte.

Avec le sentiment du devoir accompli et suite à une saison exceptionnelle, mes joueuses n’avaient plus assez de jus pour s’imposer à nouveau face aux haut-rhinoises.

Celles-ci voulaient prendre leur revanche du championnat d’Alsace, au cours duquel nous les avions vaincu 2 fois.

Le match a été d’un excellent niveau, malgré la fatigue palpable chez mes joueuses.

Nous perdons de justesse les 2 premiers sets (25 à 23 et 25 à 22), malgré une excellent prestation d’Annie Stoltz, notre libéro de poche.

Julie Berthereau aura apporté toute son expérience, notamment au service.

Et Frédérique Dramez rentrée des Antilles quelques jours avant, fera fi du décalage horaire pour apporter son énergie à ses coéquipières.

On n’en voudra pas aux joueuses de la Sauer d’avoir laissé filer cette rencontre.

La saison 2016-2017 a été exceptionnelle pour mes joueuses : championne d’Alsace, elles montent en N3.

Elles auront l’occasion d’ajouter une 3è étoile à leur maillot le mercredi 24 mai, à 20h30 à Woerth.

Ce sera la finale de la coupe du Bas-Rhin, qui nous verra opposées à Sélestat 1, équipe de N3.

L’occasion nous est donnée de nous étalonner par rapport à cette équipe et au championnat dans lequel nous jouerons l’an prochain.

Cette dernière sortie des stars de la Sauer permettra de remercier nos nombreux supporters et de boucler avec brio cette saison formidable.

Roger Krebs

Semaine décisive pour la Sauer

Samedi après-midi, plusieurs équipes de jeunes participent à leur dernier plateau du championnat départemental. Les poussines M11F « excellence » jouent à Ostwald tandis que les poussines M11F « promotion » vont à Sélestat.
 Les minimes garçons M15 se déplacent à Saverne alors que les minimes filles F15 « excellence », déjà assurées de remporter le titre départemental, évoluent pour la dernière fois à Woerth à partir de 14h.
 A 18h, les seniores féminines2 accueillent Schweighouse.
 En baisser de rideau à 20h, les les masculins2 affrontent Ostwald.
 Finales du Grand Est et accession en Nationale3.
 Samedi à 18h30, les féminines1 jouent à Nancy ( salle Alfred Mézières ) contre l’équipe locale. A 20h30, Ensisheim  défie Chaumont dans la même salle. La finale des gagnants disputée dimanche à 15h désignera le champion de la région « Grand Est ». Les deux finalistes accèderont en Nationale3.
 Suite à plusieurs désistements en championnat d’Alsace, les masculins1 participent à la même compétition à Strasbourg. A 18h30, StrasbourgVB débutera contre Gérardmer à la Meinau ( salle JN Muller ). L’ASVS jouera contre Villers-les-Nancy à 20h30. La finale des gagnants aura aussi lieu dimanche à 15h avec à la clé le titre de la grande région et deux promotions en Nationale3.
 En photo, les masculins1, participants inattendus au tournoi final.
Roger Krebs

Des victoires à tous les niveaux pour l’ASVS

Samedi après-midi, les cadets ont gagné facilement à Herrlisheim en 3 sets (25-12, 25-11, 25-23).

Les cadettes ont disputé leur dernier match à Molsheim contre Ostwald. Un succès par 3 sets à 1 leur a permis de remporter le titre de championnes du Bas-Rhin. Sur la photo, les cadettes en action.

Les seniores féminines2 ont dû mettre les bouchées doubles pour rattraper les rencontres reportées en cours de saison. Vendredi soir, elles ont gagné nettement à Schweighouse (25-14, 25-10, 25-19) avant de remettre le couvert samedi soir à domicile contre le VB Kochersberg. Bien que privée de Kasper, l’équipe dirigée exceptionnellement par Lazarus a remporté aisément le premier set 25 à 17. La seconde manche, plus disputée, a d’abord tourné en faveur des visiteuses 14 à 19. Une remontée spectaculaire due en partie aux services appuyés de Montel permet d’égaliser à 21-21. Après une première balle de set défendue à 23-24, les locales ne lâchent pas prise et s’imposent finalement 29 à 27. Les coéquipières de Feder restent au contact tout au long du dernier set 7-8 puis 14-16 pour faire la décision 25 à 19.

En Coupe de France, les vétérans ont affronté Charenton qui alignait Frantz Granvorka ( 288 sélectios en équipe de France) ainsi que deux ex-pros Beloeil et Ziani. Peut-être impressionnés par leurs adversaires, ils ont pourtant concédé une défaite très honorable en 2 sets (18-25, 23-25). La deuxième rencontre face à Conflans s’est aussi soldée par une défaite 19-25 et 23-25.

Dimanche, c’était une journée de gala au gymnase de Woerth. 80 spectateurs ont assisté au dernier match de championnat des féminines1 contre Herrlisheim. Auréolées de leur titre de championnes d’Alsace, les joueuses locales ont immédiatement pris le large 14 à 4 avant de laisser leurs adversaires revenir dans la partie 14 à 8.La suite gérée sereinement jusqu’à 25-15 montre bien la supériorité affichée par la Sauer. Un début de seconde manche perturbé par une réception hésitante (1-4) n’inquiète pas l’ASVS qui réalise un festival en attaque aux ailes par Church et Weber. Kupper et Kettering se relaient à la passe pour permettre à Wambach et à Allouche d’écoeurer le contre adverse grâce à des courtes imparables. Le score est sans appel 25 à 13. Pour le dernier set, Conrad peut même s’offrir le luxe de sortir Church. Schuler et Berthereau prennent la relève pour une fin de rencontre euphorique  25 à 9. Les coéquipières d’Anaïs Weber peuvent communier avec leurs fidèles supporters pour fêter un titre régional acquis de haute lutte.

En baisser de rideau, les masculins1 ont aussi terminé une saison bien chargée. Déjà en lice jeudi soir à Obernai où ils se sont imposés en 4 sets (25-16, 20-25, 25-20, 25-11), les joueurs locaux ont disputé leur dernier match à domicile contre Huningue. Privés de Philipps et de Brancier, ils ont surpris les visiteurs en remportant les deux premiers sets  25-19 et 25-17. Une troisième manche très indécise jusqu’à 19-19 et trois balles de sets défendues à partir de 21-24 ont cependant tourné en faveur de Huningue qui profite de l’aubaine pour l’emporter 25 à 23. La dernière manche est plus convaincante. Sous l’impulsion de Roehrig qui retrouve ses marques en attaque, les jeunes locaux prennent la direction des opérations. Léobold sollicite ses deux centraux Schall et Niess Nicolas en courtes pour surprendre le contre haut-rhinois et attaque lui-même en première main pour conclure à 25-14.

Roger Krebs

Le collège de Woerth se distingue

Les benjamines et les benjamins du collège Mac-Mahon ont participé aux rencontres « aller » des finales académiques de volley-ball qui se sont déroulées au collège Twinger de Koenigshoffen.

 Les benjamines (F13) du collège de Woerth ont battu nettement le collège Twinger (25-17, 25-15) puis le collège Weiss du Neudorf (25-14, 25-12) avant d’avoir recours au tie-break pour venir à bout du collège de Kingersheim (25-22, 18-25, 15-10).

 Les benjamins (M13) on

t également battu le collège Twinger (25-15, 25-20) avant de s’imposer face au collège Weiss (25-14, 25-20).

  Ci-joint les photos des deux équipes woerthoises bien placées en vue des matchs « retour » qui se disputeront début juin dans le Haut-Rhin.


Roger Krebs

Les féminines1 fêtent leur titre régional à domicile

Les seniors masculins2 ont ouvert les débats dès mercredi soir en s’imposant en 3 sets à Schweighouse 25-18, 25-17 et 25-15. Sur la photo, le cadet Aurélien Valette à la réception pour les masculins2.
 Samedi, les vétérans disputent un tournoi triangulaire pour le deuxième tour de la Coupe de France à Charenton contre Conflans et contre l’èquipe locale.
 Les cadettes (M17) de l’ASVS affrontent Ostwald à Molsheim tandis que les cadets (M17) jouent à Herrlisheim.
 A 20h, les seniores féminines2 accueillent le Kochersberg au gymnase de Woerth.
 Dimanche, les deux équipes opérant en championnat régional joueront pour la dernière fois à domicile .
  A 14h30, les féminines1 auront l’occasion de fêter leur titre de championnes d’Alsace avec leurs supporters en accueillant Herrlisheim pour un dernier derby.
 A 16h30, en baisser de rideau, les masculins1 recevront le Volley-ball Club du Rhin (Huningue).
Roger Krebs

Les féminines1 de la Sauer sont championnes d’Alsace

A l’issue de l’avant-dernière journée du championnat de Prénationale, les joueuses de l’ASVS sont déjà assurées de remporter le titre régional. Leur dernier déplacement dans le Haut-Rhin face à l’ASPTT Mulhouse s’est soldé par une victoire en 3 sets.


Voici le commentaire envoyé par leur manager Norbert Conrad.

La rencontre qui a opposé les joueuses de l’équipe porte-fanion de la Vallée de La Sauer aux jeunes pousses des PPTT Mulhouse a été conforme aux attentes.

Malgré une belle opposition des Haut-Rhinoises, qui ont joué à fond, la Sauer s’est contentée de gérer, en leader incontestable.

Mes joueuses ont eu le tort de niveler vers le bas au 1erset, mais cela a été suffisant pour l’emporter 25 à 23.

Plus impliquées par la suite, elles ont par moment fait parler leur force de frappe, mais aussi leur finesse de jeu, en plaçant de nombreuses balles derrière le contre adverse.

Elles ont également exploité le placement défensif très approximatif des Mulhousiennes, notamment sur la grande diagonale.

On pourra certes déplorer une qualité de réception moins bonne que d’habitude et des services parfois mous, mais quand il fallait mettre le feu, la Sauer savait le faire.

Parfois si bien que leurs adversaires se trouvaient complètement larguées, notamment au centre, où Cassandra Wambach a fait la loi.

Mes joueuses remportent tranquillement le 2ème et 3èmeset sur le score identique de 25 à 19.

Grâce à cette victoire 3 à 0, nous sommes définitivement à la première place et finissons donc championnes d’Alsace.

Evènement historique car, avec la création de la grande région Est, ce titre ne sera dorénavant plus attribué de manière officielle.

Historique aussi, car cela nous permet de jouer pour le titre de champion du Grand Est et pour la montée en N3 lors du mini-tournoi des 13 et 14 mai.

Avant ce rendez- vous, il y aura encore un match de championnat, face à Herrlisheim, dimanche le 07 mai à 14h30 à Woerth.

Ce sera l’occasion de fêter notre titre avec nos fidèles supporters.

 Sur la photo, Mélissa Schuler évite le contre adverse sous les yeux d’Annie Stoltz et d’Anna Church.

 

 Le match programmé dimanche soir par les masculins1 à Obernai a été reporté au dernier moment à la demande de l’équipe recevante.

 Mercredi soir, les masculins2 jouent à Schweighouse. Vendredi soir, les féminines2 se déplacent également à Schweighouse.

Roger Krebs